Le DE du FARA souligne l’importance d’une collaboration entre l’Afrique et l’Europe dans le domaine de la recherche agricole pour le développement

Le Directeur exécutif du FARA, Dr Yemi Akinbamijo a lors de la séance technique et administrative 2016 du Forum européen de la recherche agricole pour le développement  (EFARD), tenue à Prague en République tchèque, discuté de « l’importance d’une collaboration entre l’Afrique et l’Europe dans le domaine de la recherche agricole pour le développement : les leçons pour l’Europe de l’Est. »

Il a indiqué que l’Europe et l’Afrique  avaient une tradition de collaboration dans le domaine de la recherche agricole pour le développement (RAD), une collaboration qui jusqu’à la dernière décennie était étroite.

Dr Yemi Akinbamijo, Directeur exécutif du FARA

Dr Akinbamijo a indiqué que le secteur agricole avait été le moteur du développement de l’Europe alors que l’Afrique  continue de lutter pour faire décoller son agriculture  pour l’industrialisation du continent. Il a expliqué que les connaissances (les technologies et les innovations) sur lesquelles le secteur agricole européen s’était appuyé étaient également requises pour le développement de l’agriculture africaine.

« Aujourd’hui, l’Afrique et l’Europe font face à des défis d’envergure mondiale dont les changements climatiques, la sécurité sanitaire des aliments (aflatoxines) et les zoonoses (grippe aviaire et grippe porcine). En outre, les migrations et l’immigration ont un impact négatif sur le secteur agricole en Afrique. Cela soulève des questions d’ordre social en Europe  mais il convient de collaborer pour résoudre ces problèmes en créant des emplois et des débouchés pour les jeunes africains »  a-t-il affirmé.

« La meilleure option est d’investir dans le secteur agricole pour régler rapidement le problème »– Yemi Akinbamijo.

Dr Akinbamijo a cité la Plateforme pour un partenariat Afrique-Europe pour la recherche agricole pour le  développement  (PAEPARD) comme un exemple de collaboration entre l’Afrique et l’Europe dans le domaine de la RAD. Il a mentionné que le PAEPARD comme étant une initiative catalytique qui a permis de renforcer les capacités de divers acteurs notamment des parties prenantes en dehors du secteur de la recherche par le biais du processus dirigé par les utilisateurs (ULP).

Il a fait remarquer que le PAEPARD avait développé des partenariats multipartites réunissant des agriculteurs, des universités, des instituts de recherche et des ONG.

Fait important, il a ajouté que toutes les sous-régions d’Afrique avaient bénéficié de l’initiative du PAEPARD qui est hébergée par le FARA en vue d’assurer une coordination efficace et le partage des enseignements tirés sur le continent.

Il a cité l’exemple des petits agriculteurs au  Bénin, au Burkina Faso, en Ouganda,  au Malawi, en  Zambie, au Burundi  et de nombreux autres pays qui avaient bénéficié du PROJET PAEPARD en termes de renforcement des capacités en vue de la commercialisation des résultats de la recherche et au bout du compte de  la génération de revenus.

L’approche consistant à responsabiliser les individus en vue de libérer leur potentiel s’aligne sur les principes et les valeurs du PDDAA.

Nouvelles et événements

Communiqué du Conseil d’administration : Dr Yemi Akinbamijo reconduit dans ses fonctions de Directeur exécutif du FARA

6th Aug, 2018
Accra, Ghana : 20 juillet 2018 Il y a exactement cinq ans à l’occasion de la 6e Semaine africaine des sciences agricoles et Assemblée générale du Forum pour la recherche agricole en Afrique (FARA),
Read more
Liste complète des Nouvelles et événements >
Integrating the Youth into Aquaculture project in Southern Africa
Regarder plus de vidéos >
Calendrier des événements
  • Today - Today
  • Event Days - Event Days
August 2018
Sun Mon Tue Wed Thu Fri Sat
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  


Cliquez sur la date pour voir l'événement en surbrillance >