LE DIRECTEUR EXÉCUTIF DU FARA SOULIGNE LA NÉCESSITÉ POUR L’AFRIQUE DE DONNER SUITE AUX RECOMMANDATIONS ÉMANANT DES RÉUNIONS CONTINENTALES DE HAUT NIVEAU

La Commission de l’Union africaine, a, en collaboration avec l’agence du NEPAD, la FAO, l’OMS et des partenaires au développement, organisé un colloque de deux jours sur le thème « Systèmes alimentaires durables au service d’une alimentation saine et d’une meilleure nutrition ». Cet événement, tenu du 16 au 17 novembre à Abidjan (Côte d’Ivoire), a été suivi de la commémoration de la 8e journée africaine pour la sécurité alimentaire (JASAN) qui s’est déroulée le 18 novembre 2017.

La réunion avait pour objectifs de reconnaître les avantages à long terme des systèmes alimentaires durables au service d’une alimentation saine et d’une meilleure nutrition aux fins du développement socio-économique de l’Afrique et de créer une plateforme permettant aux parties prenantes de s’engager de nouveau à consacrer des ressources à la mise en œuvre durable et cohérente des divers programmes, politiques et initiatives en vue d’influencer la nutrition et la santé.

Le FARA était représenté par Dr Yemi Akinbamijo, Directeur exécutif et Dr Rose Omari, Consultante, Renforcement des capacités, plaidoyer et biofortification. Dr Akinbamijo a animé une séance technique portant sur le thème : « Politiques et mesures pour appuyer la diversification des systèmes de production alimentaire et les chaînes de valeur en vue d’un meilleur accès à une alimentation plus saine et nutritive : tirer pleinement parti de l’alimentation variée de l’Afrique » au cours de laquelle il a souligné la nécessité pour l’Afrique de donner suite aux recommandations émanant de réunions telles que le symposium sur des systèmes alimentaires durables pour une alimentation saine et améliorée. Il a indiqué que les Africains sont « enchaînés dans la chaîne alimentaire » en raison de leur « incapacité » à faire face aux problèmes après la récolte et aux enjeux de la sécurité alimentaire le long de la chaîne alimentaire qui contribuent à l’insécurité alimentaire, à la malnutrition et aux problèmes de santé.

Lors de l’examen des mesures visant à assurer la coordination et la réglementation multisectorielles tout au long de la chaîne d’approvisionnement alimentaire, Dr Omari a souligné que la chaîne d’approvisionnement alimentaire comprenait diverses catégories d’acteurs et d’institutions qui collaboraient pour garantir une alimentation sûre et nutritive. Elle a également souligné le rôle important que jouent les chercheurs, par exemple dans le cadre de l’élaboration de mesures de contrôle de la sécurité alimentaire, de l’évaluation des risques, de la mise au point de produits et de la production de données probantes pour éclairer les politiques et règlementations alimentaires et nutritionnelles.

Des défenseurs du projet « Mettre en place des paniers nutritifs » (BNFB ), de gauche à droite : l’honorable Bernadette Lahai (Présidente de l’Alliance parlementaire panafricaine pour la sécurité alimentaire et la nutrition et Vice-présidente du Parlement panafricain), Mme Joyce Maru (spécialiste de la communication, CIP); Kefilwe Moalosi (spécialiste en nutrition, NEPAD), Dr Hilda Munyua (chef de projet BNFB,CIP) ; Dr Rose Omari (Consultante dans le cadre de la promotion de la biofortification, FARA) et Robert Ackatia-Armah (spécialiste international de la recherche sur la nutrition et du développement, CIP) au stand du BNFB

Plus de 200 participants dont des parlementaires, des décideurs, des académiciens, des chercheurs, des étudiants, des représentants de la société civile, des organisations de producteurs agricoles et du secteur privé ainsi que des partenaires au développement se sont réunis à Abidjan (Côte d’Ivoire) dans le cadre du colloque.

Le colloque a également vu la participation de porte-drapeaux de la biofortification à savoir, Dr Laila Lokosang, Conseil principal, alimentation et nutrition, PDDAA ; Dr Mawuli Sablah, Bureau régional de la FAO pour l’Afrique ; Mariam Akiror, Direction des affaires extérieures pour l’Afrique de Harvest Plus ; Pr Francis Zotor, University of Health and Allied Sciences et Kefilwe Moalosi, spécialiste en nutrition, NEPAD.

 

 

Nouvelles et événements

In Memoriam Pr Calestous Juma (9 juin 1953 – 15 décembre 2017)

18th Dec, 2017
Un monument nous a quittés ! C’est avec stupéfaction que nous avons appris la disparition d’une sommité, professeur Calestous Juma. Calestous a donné au FARA
Read more

LE DIRECTEUR EXÉCUTIF DU FARA SOULIGNE LA NÉCESSITÉ POUR L’AFRIQUE DE DONNER SUITE AUX RECOMMANDATIONS ÉMANANT DES RÉUNIONS CONTINENTALES DE HAUT NIVEAU

14th Dec, 2017
La Commission de l’Union africaine, a, en collaboration avec l’agence du NEPAD, la FAO, l’OMS et des partenaires au développement, organisé un colloque de deux jours sur le thème « Systèmes alimentaires durables au service d’une alimentation saine et d’une meilleure nutrition ».
Read more
Liste complète des Nouvelles et événements >
L'Afrique a besoin du GCRAI
Regarder plus de vidéos >
Calendrier des événements
  • Today - Today
  • Event Days - Event Days
January 2018
Sun Mon Tue Wed Thu Fri Sat
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      


Cliquez sur la date pour voir l'événement en surbrillance >