Le FARA accueille l’atelier de validation de la stratégie d’orientation, de planification et de sensibilisation à l’intention des champions en plaidoyer au niveau régional du projet « Mettre en place des paniers d’aliments nutritif »

Dans le cadre des efforts du FARA visant à coordonner l’engagement politique et le plaidoyer au niveau régional en vue d’un accroissement des investissements et d’un changement de politique  afin d’appuyer l’amélioration des cultures biofortifiées au niveau régional et sous-régional en Afrique subsaharienne, une réunion de deux jours a été organisée du 21 au 22 mars 2017, au secrétariat du FARA à Accra au Ghana à l’intention des champions en plaidoyer au niveau régional du Projet « Mettre en place des paniers d’aliments nutritif »  (BNFB).

Dr Aggrey Agumya préside l’atelier de validation à l’intention des champions du plaidoyer

Dr Aggrey Agumya préside l’atelier de validation à l’intention des champions du plaidoyer

 

Le projet BNFB, mis en œuvre conjointement par le  CIP, le CIAT, le CIMMYT, l’IITA, HarvestPlus, et le FARA, expérimente un modèle de généralisation des cultures biofortifiées pour assurer la sécurité nutritionnelle, tout d’abord au Nigeria et en Tanzanie. Le projet, d’une durée de trois années, s’appuie sur les réalisations, les réussites et la mise à l’échelle des approches du projet  Reaching Agents of Change (RAC) et élargit son champ d’action, passant de la patate douce à chair orange (PDCO), promue au titre du RAC, à l’approche du panier alimentaire qui comprend des haricots biofortifiés à teneur élevée en fer ainsi que du maïs, du manioc et de la patate douce  enrichis de provitamine A (orange).

Le projet  BNFB vise à réduire la faim cachée en mobilisant des investissements durables pour l’utilisation à grande échelle des cultures de base biofortifiées. Il a également pour objet de montrer comment y arriver grâce à des partenariats structurés associant plusieurs centres et programmes du CGIAR ainsi que des parties prenantes nationales, régionales et internationales.

Le projet a pour objectifs de générer de nouveaux investissements des gouvernements, des bailleurs de fonds, des ONG et du secteur privé en vue de généraliser l’adoption des cultures biofortifiées au Nigeria et en Tanzanie ainsi que de renforcer la capacité des organismes de mise en œuvre à mettre au point et à mener à bien des interventions rentables et puissantes sur le plan technique qui stimulent l’adoption des cultures biofortifiées en ASS.

Dr Aggrey Agumya, Directeur des partenariats institutionnels et de la communication, qui intervenait au nom du Directeur exécutif du FARA, a déclaré que le FARA était heureux de jouer son rôle en matière de promotion du programme de biofortification. Il a indiqué que l’actuel plan stratégique 2014-2018 du FARA reconnaît la nutrition comme étant une question transversale essentielle.

Le plaidoyer au niveau régional vise également à intégrer la biofortication et les approches fondées sur l’alimentation, destinées à combattre les carences en micronutriments, dans les politiques des organisations régionales et sous-régionales.

« La biofortification est une nouvelle technique qui s’est avérée être l’une approches les plus efficaces, durables et acceptées par les différentes cultures, permettant de réduire les carences en micronutriments en Afrique » – a-t-il affirmé.

Dr Agumya a décrit l’Agenda scientifique pour l’agriculture en Afrique comme étant un cadre directeur  pour la promotion de la recherche agricole dans les pays africains. Il a annoncé qu’en avril 2017, le FARA, en collaboration avec les OSR et l’AFAAS, tiendra des consultations sur la mise en œuvre de l’Agenda scientifique dans tous les pays africains.  Il y voit une excellente occasion d’intégrer la biofortication dans les programmes, processus et politiques au niveau des pays.

Il  a recommandé de promouvoir la biofortification et  indiqué que conformément au mandat du FARA, l’objectif primordial de la campagne régionale de sensibilisation à la biofortification est  « d’influencer le processus d’intégration des cultures biofortifiées comme chaînes de valeur prioritaires dans les programmes d’investissement agricole au niveau national et régional et leur intégration au niveau national. »

Photo de famille de Dr Aggrey Agumya avec les champions en plaidoyer au niveau régional

Photo de famille de Dr Aggrey Agumya avec les champions en plaidoyer au niveau régional

 

L’atelier de deux jours, qui a réuni les champions en plaidoyer au niveau régional, l’équipe du  BNFB chargée des activités de plaidoyer au niveau national et régional et d’autres parties prenantes avait pour objectifs de :

  • Sensibiliser les champions régionaux aux questions de carences en micronutriments en Afrique subsaharienne, au programme de biofortification et au projet BNFB
  • Examiner et valider le rapport sur l’état des lieux des politiques, des stratégies, des initiatives et des institutions concernées par le programme de biofortification (rapport du SITAN)
  • Examiner et valider le projet de stratégie de sensibilisation au niveau régional du BNFB
  • Définir le rôle stratégique des champions régionaux dans les activités du BNFB pour 2017-2018
  • Élaborer des plans de travail pour les champions régionaux

Les résultats escomptés incluent :

  • La volonté d’atteindre les objectifs du  BNFB
  • L’engagement à adopter la stratégie de sensibilisation du BNFB au niveau régional
  • L’accord sur la répartition des tâches entre champions régionaux
  • L’élaboration des plans de travail pour les différents champions

Veuillez cliquer ici pour voir des photos de l’atelier #bnfbproject 

Nouvelles et événements

LE FARA ET AWARD : ŒUVRER POURUNE RECHERCHE AGRICOLE TENANT COMPTE DE LA PROBLÉMATIQUE HOMMES-FEMMES POUR UNE PROSPÉRITÉ DE L’AFRIQUE FONDÉE SUR L’AGRICULTURE

21st Jul, 2017
Dans un discours prononcé à l’ouverture de l’atelier sur la recherche et le développement agricoles tenant compte de la problématique hommes-femmes (GRARD en anglais)
Read more

COMMUNIQUÉ DE PRESSE : Consultations nationales sur la mise en œuvre de l’Agenda scientifique pour l’agriculture en Afrique (Egypte)

14th Jul, 2017
Le Centre de recherche agricole égyptien organise, en collaboration avec le FARA, des « consultations nationales sur la mise en œuvre de l’Agenda scientifique pour l’agriculture en Afrique  (S3A) » en  Egypte
Read more
Liste complète des Nouvelles et événements >
L'Afrique a besoin du GCRAI
Regarder plus de vidéos >
Calendrier des événements
  • Today - Today
  • Event Days - Event Days
July 2017
Sun Mon Tue Wed Thu Fri Sat
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          


Cliquez sur la date pour voir l'événement en surbrillance >