Le FARA étudie avec les jeunes les possibilités d’emploi dans l’agroalimentaire

Une analyse globale de la chaîne de valeur de l’agroalimentaire montre divers aspects du secteur qui peuvent permettre de créer des emplois pour les jeunes. Il est par conséquent essentiel d’élaborer des programmes qui peuvent intéresser les jeunes à l’agroalimentaire et leur permettre de tirer parti des possibilités offertes.

Mme Mary Njeri, agent communautaire de Unibrain chargé des partenariats commerciaux (FARA) a affirmé que des lacunes dans les efforts visant à intéresser les jeunes avaient été décelées grâce aux activités de recherche de l’organisation. Selon elle, le FARA collaborait avec les jeunes pour remédier aux problèmes et leur permettre de tirer parti des possibilités offertes dans la chaîne de valeur de l’agroalimentaire.

Mme Mary Njeri, (agent communautaire de Unibrain chargé des partenariats commerciaux, FARA)

Mme Mary Njeri, (agent communautaire de Unibrain chargé des partenariats commerciaux, FARA)

Dans une interview accordée aux journalistes après une conférence de presse portant sur la 7e  Semaine africaine des sciences agricoles et Assemblée générale du FARA, prévue du 13 au 16 juin 2016 à Kigali au Rwanda, Mme Njeri a affirmé ce qui suit :

« Nous nous sommes rendu que l’accès aux facteurs de production était l’un des principaux défis auxquels les jeunes sont confrontés. Ils se plaignent d’un manque d’accès à la terre et au crédit. Par conséquent lorsque nous examinons la chaîne de valeur, nous nous disons qu’il faut qu’ils interviennent non seulement au niveau de la production mais également dans les autres domaines de la chaîne de valeur. »  

Elle a expliqué que certains facteurs déterminants pouvaient permettre aux jeunes de participer aux activités dans le secteur agroalimentaire dont la capacité d’identifier une possibilité et lorsque le retour sur investissement peut-être optimisé, la transformer en possibilité commerciale.

En outre, Mme Njeri a mentionné les nouvelles technologies et innovations et comment elles pouvaient permettre de créer des emplois.

« C’est pourquoi nous nous lançons dans la transformation agricole et la création d’autres produits innovants qui peuvent permettre de créer des emplois pour les jeunes sans exclure des domaines tels que les TIC et autres. »  

Un autre aspect essentiel examiné est l’adaptation des systèmes éducatifs africains aux besoins du secteur agricole. Le Réseau africain d’incubation d’entreprises agroalimentaires (AAIN) a fait réviser plusieurs programmes d’études pour répondre aux besoins du secteur.

« Ces programmes d’étude couvrent les niveaux brevet, licence, maîtrise et doctorat. Nous avons à présent de nouveaux diplômés des établissements d’enseignement qui peuvent résoudre les problèmes du secteur et bien s’intégrer alors que par le passé le système éducatif n’était pas aligné sur les besoins du secteur » a souligné Mme Njeri.

S’agissant de l’accès au marché, Mme Njeri a affirmé que le FARA œuvrait à la création d’une plateforme en vue de l’établissement d’un réseau de relations pour l’accès au marché. Des conférences ont été organisées afin de permettre aux jeunes et à d’autres acteurs du secteur agroalimentaire de disposer d’une plateforme à partir de laquelle ils peuvent avoir accès au marché et connaître ses besoins. »

Elle a ajouté que l’AAIN avait introduit un fonds d’incubation des entreprises agroalimentaires pour résoudre l’éternel problème de financement.

« Il s’agit de l’un des plus grands défis dans le secteur de l’agroalimentaire. Par conséquent, avoir accès au financement signifie que vous serez en mesure de créer de nombreux emplois pour les jeunes qui représentent 80% des chômeurs. » a-t-elle noté.

Mme Njeri a affirmé que le FARA menait des discussions avec des organisations de jeunesse pour les intéresser à l’agriculture et à l’agroalimentaire.

Elle a expliqué que l’AAIN, une filiale du FARA spécialisée dans l’agroalimentaire, discutait avec des organisations de jeunesse pour voir comment attirer les jeunes dans l’agroalimentaire et s’assurer qu’ils font partie des organes de décision au sein du secteur agroalimentaire.

Nouvelles et événements

Communiqué du Conseil d’administration : Dr Yemi Akinbamijo reconduit dans ses fonctions de Directeur exécutif du FARA

6th Aug, 2018
Accra, Ghana : 20 juillet 2018 Il y a exactement cinq ans à l’occasion de la 6e Semaine africaine des sciences agricoles et Assemblée générale du Forum pour la recherche agricole en Afrique (FARA),
Read more
Liste complète des Nouvelles et événements >
Dans l'attente de l'AASW6 percutante
Regarder plus de vidéos >
Calendrier des événements
  • Today - Today
  • Event Days - Event Days
August 2018
Sun Mon Tue Wed Thu Fri Sat
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  


Cliquez sur la date pour voir l'événement en surbrillance >