NOUVEAUX MEMBRES DU PERSONNEL DU FARA

La direction et le personnel du FARA souhaitent la bienvenue aux nouveaux membres du personnel qui ont  rejoint l’organisation. Vous trouverez ci-dessous un bref profil de chacun d’entre eux.

 

Enock Warinda (Spécialiste principal, suivi et évaluation)

Dr Enock Warinda, chercheur spécialiste en évaluation, possède près de vingt ans d’expérience professionnelle en suivi, évaluation, gestion du programme et étude d’impact aux niveaux national, régional et international.  Il connaît très bien les enjeux du développement agricole en Afrique et a d’excellentes compétences dans le domaine de la gestion des évaluations des programmes de recherche complexes. Il possède des compétences pratiques en analyse sur plusieurs variables et en analyse efficacité-coûts. Il justifie également d’une expérience en matière de conception, de développement d’outils et de protocoles de S&E faciles d’utilisation.

Il rejoint le FARA après un passage chez International Business and Technical Consultants Inc. (IBTCI) où il gérait le Somalia Programme Support Services (SPSS). Avant cela, il avait travaillé avec le Réseau d’analyse et de recherche sur les politiques alimentaires, agricoles et de développement des ressources naturelles (FANRPAN),  basé à Pretoria, Afrique du Sud en qualité de gestionnaire des lots de travaux, chargé du portefeuille Conception, Suivi, Évaluation et Outils d’apprentissage (DIMELT). Avant de rejoindre le FANRPAN, Dr Warinda était chef d’équipe et responsable du suivi et évaluation à l’ASARECA, où il a contribué à l’élaboration de projets pluriannuels axés sur les résultats. Il a également facilité des examens semestriels et annuels des portefeuilles. Il a identifié les lacunes en matière de capacités dans le S&E et formé des parties prenantes notamment des scientifiques, des responsables de programme,  des chercheurs principaux affectés aux projets, des administrateurs, des  responsables de S&E et des décideurs. Il est titulaire d’un doctorat en économie agricole et concentre sa recherche sur l’impact des projets agricoles régionaux sur les petits ménages ruraux.

 

Raymond Jatta (Coordinateur de programme, planification et S3A)

Dr Raymond Jatta est un économiste originaire  de la côte souriante de l’Afrique, le surnom de la Gambie.  Il a commencé sa carrière à ActionAid International, (en Gambie) en tant que coordinateur de programme,  Il a ensuite travaillé avec le EU-Gambia Cooperation comme chargé de programme et ensuite au ministère de l’agriculture et à la FAO comme spécialiste de la planification et du suivi et évaluation. Il  dispose d’une expérience professionnelle de quatorze ans, principalement en planification, suivi et évaluation, pertinente dans le domaine de l’agriculture, de la sécurité alimentaire et du développement rural, en analyse de la politique économique et en adaptation au changement climatique.

Dr Jatta est titulaire d’un  doctorat en économie (avec spécialisation en économie du changement climatique) de l’Université Cheikh Anta Diop, financé par un partenariat avec le Centre de recherche en développement de Bonn,  Allemagne.  Ses travaux de recherche portent sur l’évaluation des stratégies de gestion des risques et d’adaptation aux changements climatiques ainsi que sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle.

 

 Benjamin Abugri (Responsable de la gestion des connaissances)

Benjamin Abugri est le nouveau responsable de la gestion des connaissances du FARA. Il dispose d’une solide expérience en gestion des connaissances, en gestion des projets et en engagement communautaire. Avant de rejoindre le FARA, il a travaillé comme spécialiste en gestion des connaissances du projet « Systems for Health» de l’University Research Company (URC)–financé par l’USAID ; responsable de programme chargé de la gestion des connaissances  pour le Projet SPRING de l’Institut de recherche et de formation JSI financé par l’USAID et coordinateur de la gestion des connaissances et des nouvelles initiatives pour le compte de World Vision International (Ghana). Avant d’assumer des fonctions dans le domaine de la gestion des connaissances en 2013, il a travaillé pendant plus de cinq ans comme administrateur de programme, mettant en œuvre des projets sur la sécurité alimentaire et le microfinancement, la santé, l’éducation, la  sécurité alimentaire et le parrainage d’enfants dans les communautés rurales du Ghana. Il est titulaire d’une licence en pédagogie (comptabilité et gestion d’entreprise) de l’Université de  Cape Coast (Ghana) ;  d’un certificat d’études supérieures en  S&E de l’University for Development Studies (Ghana) et d’un MBA (gestion stratégique et des projets) de l’école supérieure de commerce de Paris (France).

 

Paul Boadu (Chercheur associé, analyse des données et économétrie)

Paul Boadu a été détaché par l’institut de recherche sur les politiques scientifiques et technologique du Conseil pour la recherche scientifique et industrielle (CSIR-STEPRI) où il occupe le poste de chercheur. Il attend actuellement la remise de son doctorat en économie agricole dans le cadre d’un programme de collaboration entre le Kwame Nkrumah University of Science and Technology (KNUST), Ghana et l’Institut des ressources naturelles (NRI), Université de Greenwich, Royaume Uni. Il est titulaire d’une maîtrise en économie de l’Université du Ghana et d’une licence de l’Université de Cape Coast (Ghana). Il dispose d’une expérience en matière de conception et de réalisation de sondages et d’utilisation de logiciels de statistique tels que STATA, SPSS, Eviews, PCGive et CSPro pour la gestion, la modélisation et l’analyse des données. Il a travaillé comme assistant de recherche (économiste) à l’Institute of Statistical Social and Economics Research (ISSER), de l’Université du Ghana où il  a participé à la conception et à la mise en œuvre de l’impact d’évaluation des interventions du Millennium Development Authority sur les organisations paysannes au Ghana. Il a pris part à la conception, la mise en œuvre, l’épuration et l’analyse des données  du  Ghana Living Standards Survey Five Plus, un sondage effectué par les services statistiques du Ghana. Paul a également participé à de nombreuses études interdisciplinaires portant sur des politiques relatives à la science, la technologie et l’innovation et liées à l’adaptation au changement climatique et l’atténuation de ses effets, la sécurité alimentaire en Afrique de l’Ouest et l’impact des TIC à l’échelle mondiale. Il a également travaillé comme consultant dans la conception d’un essai randomisé contrôlé (ERC) pour l’évaluation de l’impact du programme de productivité agricole de l’Afrique de l’Ouest, Ghana.

 

Faith Isha Jeng (Assistante, conférences et logistique)

Mme Faith Isha Jeng possède la double nationalité ghanéenne et gambienne. Cela fait sept ans qu’elle travaille dans le secteur aérien.

Nous souhaitons aux nouveaux membres du personnel plein succès dans l’exercice de leurs fonctions au FARA.

Nouvelles et événements

Les systèmes d’innovation agricole sont le fondement sur lequel reposera la mise en œuvre de l’Agenda scientifique pour l’agriculture en Afrique

29th Apr, 2017
L’atelier consultatif régional pour la mise en œuvre  de l’Agenda scientifique pour l’agriculture en Afrique (S3A) dans les pays d’Afrique australe s’est tenu du 10 au 12 avril 2017 à l’hôtel Crossroads à Lilongwe au Malawi.
Read more
Liste complète des Nouvelles et événements >
Integrating the Youth into Aquaculture project in Southern Africa
Regarder plus de vidéos >
Calendrier des événements
  • Today - Today
  • Event Days - Event Days
May 2017
Sun Mon Tue Wed Thu Fri Sat
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      


Cliquez sur la date pour voir l'événement en surbrillance >